Le P'tit Marché Paysan

Maraîchers, éleveurs
et artisans de bouche
de Sélestat et du Centre Alsace
en vente directe

Hop! Je passe une commande

24 route de Colmar
67600 Sélestat

MAR-JEU 9:00-12:30 & 14:00-19:00
VEN 9:00-19:00 SAM 9:00-14:00

Distributeur 24/7
03 88 08 06 75

Nous contacter :

Nos valeurs

Les trois associés, Raymond Stirmel, Bruno Jaegli et Denis Digel, avec la directrice du magasin, Mélanie Digel © Le P’tit Marché Paysan

En ouvrant Le P’tit Marché Paysan à Sélestat, des maraîchers, éleveurs et artisans de bouche du Centre Alsace militent pour une agriculture durable et la préservation de savoir-faire locaux.

Le P’tit Marché Paysan a été créé grâce à l’association entre deux Sélestadiens, le maraîcher Denis Digel et l’artisan boucher Bruno Jaegli, et Pascale et Raymond Stirmel d’Epfig. Ensemble, ils proposent en un seul espace tout ce dont on a besoin pour manger du frais, du vrai, du bon tout au long de l’année, de manière écoresponsable et en faveur d’une agriculture durable.  Ils militent pour réduire les kilomètres et les intermédiaires entre producteurs, artisans et consommateurs.

De fait, ce nouveau magasin permet d’agir directement sur la nourriture que vous désirez pour vous et les générations à venir, sur le savoir-faire et l’emploi local et sur l’environnement.

En circuit court…

Ce nouveau lieu à Sélestat rassemble de nombreux aliments en circuit court. Un lieu où:

  • Les tomates, potirons et salades ont poussé dans les champs du Gartfeld ou du Muehlweg d’un maraîcher de Sélestat.
  • Les œufs ont été pondu à Epfig, les volailles ont grandi en plein air avant d’être transformées sur place.
  • Les bœufs et agneaux ont été élevés dans la vallée de Villé, les porcs à Batzendorf, avant d’être préparés ou transformés par un artisan boucher de Sélestat.
  • Les fromages ont été affinés, les yaourts fabriqués à partir du lait de vaches et de chèvres qui paissent dans les pâturages des vallées de Villé, de Lapoutroie et de Soultzmatt.
  • Les truites arc-en-ciel et saumonées et les ombles chevaliers ont grandi tranquillement dans les eaux du Heimbach à Wingen.
  • Les farines et pâtes ont été transformées à partir de céréales cultivées par l’agriculteur lui-même à Dessenheim.
  • Les pommes ont livré tout leur jus à Bergheim.
  • Les jus de fraise et de raisin ont été pressés à Strasbourg, à partir de fruits « moches et bons » alsaciens et d’agrumes tout aussi « moches et bons » de Corse.
  • Les bières ont été brassées artisanalement dans la vallée de Munster et à Matzenheim.
  • Les vins sont nés à Scherwiller et Itterswiller.
  • Les chocolats ont été créés par un maître chocolatier de Sélestat à partir des meilleures fèves de cacao. de matières premières brutes et de qualité.
  • Les cafés ont été torréfiés à Bergheim par deux passionnés qui font venir les grains des meilleures régions productrices du monde.

De plus, grâce à la solidarité paysanne, les agrumes sont livrés en direct de Sicile, les pêches, abricots et olives de Drôme, les melons de Camargue.

Et la liste est loin d’être complète! Découvrez l’ensemble des producteurs et artisans.

 


Notre histoire

Robert, Denis et Céline Digel, le soir du dernier marché de la Rue de la Forêt © Denis Digel

L’histoire du P’tit Marché Paysan commence avec celle du P’tit Marché de Denis Digel, qui s’est développé autour d’une exploitation dans ce qu’on appelle aujourd’hui le Quartier des Maraîchers.

Tout est né Rue de la Forêt, à Sélestat, sur l’exploitation créée en 1905 par Auguste Sengler. Le quartier s’appelait alors le Gartfeld (champ des jardins), à une époque où les maisons étaient rares dans le secteur.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la fille d’Auguste, Madeleine, et son gendre, Eugène Digel, reprennent la ferme. Ils commencent aussi à vendre en direct tous les samedis au marché de Sainte-Marie-aux-Mines –marché où continue de se rendre la famille Digel aujourd’hui.

© Denis Digel

A la fin des années 1980, alors qu’on en est à la troisième génération avec Robert et Odile Digel, des voisins apprennent que tous les légumes de l’exploitation sont là le vendredi soir, prêts à être chargés pour le marché du lendemain matin. Ils commencent à passer commande. Un cageot, puis deux, puis trois…

Alors que Denis Digel est encore étudiant, à la fin des années 1980, il développe avec ses parents cette activité de marché à domicile du vendredi. Au fur et à mesure que les clients deviennent de plus en plus nombreux, ils passent des cageots posés au sol à des tréteaux, puis aux stands d’aujourd’hui. Les horaires d’ouverture s’étendent à tout l’après-midi.

D’autres agriculteurs…

A partir des années 2000, Denis Digel, qui a repris l’exploitation à la retraite de ses parents, et son épouse Céline, invitent d’autres producteurs dans la cour de leur exploitation.

Pascale Stirmel, dans son stand de la Rue de la Forêt © Denis Digel

C’est ainsi qu’arrivent Pascale et Raymond Stirmel, des Volailles Stirmel d’Epfig, qui font aujourd’hui partie de l’aventure Le P’tit Marché Paysan. Ou encore les premiers Escargots d’Ebersheim de Michaël Meyer et les premières confitures et sirops de La Ferme au Goût Nature de Valérie Collin, de Wittisheim, dont les produits sont présents dans le nouveau magasin…

Un esprit de marché de village

Les clients retrouveront les sourires de Céline Digel (à droite) et Isabelle le vendredi au P’tit Marché Paysan © Denis Digel.

Ces dernières années, près de 300 clients se pressaient chaque vendredi au 30 rue de la Forêt, séduits par la fraîcheur et la qualité des produits, et par la possibilité de retrouver des voisins, d’autres habitués, avec lesquels il est bon prendre le temps d’échanger…

Revers de la médaille, ce P’tit Marché a pris une ampleur telle, dans un local qu’il est impossible d’agrandir, sans véritables places de parking dans cette rue tranquille du Quartier des Maraîchers, qu’il n’était plus possible d’accueillir les clients dans les conditions idéales que souhaitent Denis et Céline Digel. Des conditions importantes pour eux, qui aiment aller au bout de leur travail aux champs et dans leur démarche. D’où la recherche d’un nouveau local.

La famille Stirmel est aussitôt partante. Tout comme Bruno Jaegli, artisan boucher connu et reconnu de Sélestat, séduit par ces valeurs et cet esprit. Lui aussi se joint à l’aventure. Il faut dire que tous trois se connaissent depuis des années, car également impliqués dans les magasins Cœur Paysan, à Colmar et à Mulhouse, imaginés par Denis Digel.

Aujourd’hui, si le lieu change, le trio du P’tit Marché Paysan espère bien faire perdurer cet esprit « marché de village », où l’on est accueilli par le sourire, où l’on trouve de bons conseils, où il fait bon se retrouver…

Ils ont fait partie des trois premiers clients, à commander leur panier hebdomadaire à la fin des années 1980. Ils étaient présents pour le dernier marché Rue de la Forêt. Merci à eux! © Denis Digel.